Le courant IFC en électrostimulation

Courant IFC soulagement douleur

L’électrostimulation : le respect du corps humain

L’électrostimulation repose sur le principe du respect du corps humain. Elle se veut sûre et reproduit les courants électriques envoyés jusqu’alors par le cerveau. L’électrostimulation permet une récupération, une rééducation et une prise en charge de la douleur très efficace sans effort. Utilisée par des kinésithérapeutes depuis de nombreuses années, l’électrostimulation agit directement sur les muscles et les nerfs en toute sécurité. En faisant appel à des appareils d’électrostimulation, le corps ne fait pas la différence entre une stimulation physiologique et une stimulation provoquée par les appareils. Ainsi, les effets souhaités seront de même intensité sans nécessiter d’efforts particuliers.

L’électrostimulation et le courant TENS

Classiquement, c’est le courant TENS qui est utilisé. Ce courant est de très faible intensité, ce qui peut soulager certaines douleurs, notamment pendant la rééducation périnéale ou suite à un traumatisme et des blessures. En effet, ce courant pénètre de manière superficielle au sein des muscles.

L’électrostimulation et le courant IFC

C’est pourquoi une technologie plus complexe a été mise en oeuvre pour mettre à disposition des physiothérapeutes, une alternative : le courant IFC. Le courant IFC ou courant interférentiel est une solution apportée dans le cadre de l’électrostimulation, notamment pour le soulagement des douleurs.

Le courant IFC fait appel à une onde modulée allant jusqu’à 4 000 Hertz. Cependant, le signal de base utilisé reste le même que pour le courant TENS. Ainsi, le courant amené au sein des tissus est plus intense et soulage des douleurs persistantes au courant TENS. Très facile d’utilisation, les appareils d’électrostimulation faisant appel aux courants interférentiels donnent de bons résultats sur les zones profondes des muscles.

En effet, en utilisant plusieurs canaux délivrant du courant électrique, la fréquence est alors augmentée, permettant ainsi un double courant appelé courant interférentiel. Contrairement au courant TENS, le courant IFC est envoyé bien au-delà de l’électrode, ce qui permet une meilleure pénétration des tissus.

Les appareils utilisant les courants interférentiels sont amenés à être de plus en plus utilisés suite aux résultats très encourageants et performants observés. A l’image des appareils plus classiques, les appareils IFC font l’objet de la même rigueur au niveau de la sécurité de l’appareil et du confort ressenti par les patients.

Neurotrac IFC Rehab

C’est conscient de l’importance et des effets des courants IFC pour lutter contre la douleur, que Neurotrac propose depuis quelques semaines un nouvel appareil d’électrostimualtion : l’IFC Rehab.  Novateur, ce neurostimulateur allie en un seul boîtier toute la puissance des appareils TENS, auquel il associe un courant IFC. De ce fait, la douleur superficielle va être atténuée par la stimulation TENS, tandis que la douleur plus profonde va quant à elle être  apaisée  par la stimulation IFC.

Afin de simplifier l’utilisation de l’appareil, Neurotrac a scindé l’affichage des paramètres en deux sections : la section de gauche est dédiée  aux paramètres IFC, tandis que l’affichage de droite permet de contrôler les paramètres TENS.

Pour en savoir plus sur cet appareil, nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant : Neurotrac IFC Rehab . Nous vous rappelons que vous pourrez acheter le Neurotrac IFC Rehab auprès de nos différents points de vente Neurotrac.