L’électrostimulation périnéale…. et les autres méthodes

Electrostimulation périnéale

Rééduquer son périnée, suite à un accouchement, ou en prévention, peut éviter bien des maux tels que l’incontinence urinaire, la descente d’organes, etc…
Il existe différentes méthodes pour donner du tonus au périnée. Certaines se font à domicile, et d’autres sont suivies par un professionnel de la santé.

Rééduquer le périnée par l’électrostimulation.

Cette méthode consiste à introduire une sonde dans le vagin. Celle-ci est reliée à un boitier électrique qui envoie une stimulation afin que le périnée se contracte. Les muscles vont travailler, le périnée va donc se tonifier. Contrairement aux idées reçues, ce traitement est indolore (il est ressenti, tout au plus, une légère gêne qui s’estompe rapidement). Il est prescrit par un médecin  et se pratique en complément d’exercices de gymnastique. L’électrostimulation permet à certaines femmes de prendre conscience de l’existence et de l’utilité de leur périnée. Sans cette aide, elles seraient incapables de le rééduquer correctement, et cela pourrait entrainer bien des désagréments.

Ce système convient parfaitement à certaines femmes, mais pas à toutes. D’autres procédés sont présents afin de rééduquer le périnée. Ils sont prescrits, conseillés selon les besoins, au cas par cas.

Les différentes méthodes de rééducation périnéale.

Si le périnée n’est pas trop endommagé, des exercices de musculation seront prescrits, chez un kiné, afin de renforcer la ceinture abdominale et de faire travailler le périnée, pour qu’il garde toute sa souplesse.

La rééducation périnéale manuelle est pratiquée par une sage-femme ou un rééducateur. Ce dernier effectue un toucher vaginal et la patiente repousse cette intrusion en contractant les muscles du périnée.

La technique du rétrocontrôle ou bio-feedback consiste à introduire une sonde dans le vagin, les contractions autour de celle-ci seront retransmises sur un écran. Cette méthode se pratique également à l’aide des cônes vaginaux et des boules de geisha. Ces accessoires permettent une utilisation à domicile, discrète et moins contraignante qu’une visite chez un professionnel, plusieurs fois par semaine.

Pour les cas les plus graves, suite à de nombreuses grossesses, une descente d’organes, une forte incontinence, etc… une opération chirurgicale est envisageable. Celle ci consiste à poser une bandelette, dans le vagin, qui remontera la vessie et qui renforcera le périnée dans son rôle de soutien.

En matière de rééducation périnéale, chaque problème a sa solution. Pour un avenir confortable et un bien-être permanent, il est indispensable de poursuivre jusqu’au bout la méthode prescrite par le médecin.