L’électrostimulation pour soulager l’arthrite

électrostimulation soulagement douleur arthrite

L’électrostimulation n’est plus désormais utilisée seulement pour l’entrainement complémentaire des muscles ou la rééducation périnéale. L’usage dépasse le cadre du sport, et sert de réponse à certaines douleurs localisées. L’arthrite est une des pathologies que l’électrostimulation se propose de soigner.

Cette maladie étant liée aux articulations, comment donc une technique visant à stimuler les muscles peut être efficace ?

Le principe et la démarche utilisée

Tout d’abord, il faut comprendre le principe et la démarche utilisée. Des électrodes autocollantes viennent s’appliquer sur les zones douloureuses du corps; celles-ci sont reliées à un dispositif qui envoie des décharges électriques. Il ne s’agit que de micro-impulsions, des courants de faible puissance qui n’entrainent donc pas de douleur.

Les fibres nerveuses ainsi excitées provoquent la contraction des muscles. L’électrothérapie est découpée en plusieurs branches d’intervention. Alors que la TENS (Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation, ou neurostimulation électrique transcutanée en français) soulage la douleur musculaire, c’est bien la Stimulation Musculaire Électrique (EMS) qui s’impose dans les cas d’arthrite. Et pour cause, il est bien question d’agir sur certains muscles pour réduire les douleurs articulaires.

Les conseils classiques en cas d’arthrite sont notamment de réaliser une activité physique en endurance. L’aérobic par exemple, est un bon moyen de réduire les problèmes d’articulations. Cependant, il peut y avoir des répercussions ailleurs, sur le squelette.

Comment bénéficier des avantages des techniques classiques (entretien de l’extension du genou par renforcement musculaire) sans être gêné par les effets secondaires ? Des chercheurs s’étaient penchés sur la question il y a de cela une dizaine d’années. Réponse : faire travailler les muscles stimulés lorsque le genou bouge, tout cela sans risque. Devant le succès grandissant de l’électrostimulation chez les sportifs professionnels puis chez les amateurs, cette technique a donc été testé dans le cas de pathologies particulières comme l’arthrite.

Aujourd’hui, il a été démontré avec force que des séances d’électrostimulation au niveau du quadriceps, muscle antérieur de la cuisse permettaient d’augmenter la capacité d’extension du genou. La contraction des muscles produit l’adaptation. Ce termes fait référence à la formation des fibres musculaires. En d’autres mots, l’électrostimulation va renforcer le muscle, soutenant d’autant mieux l’articulation du genou. Pour un malade souffrant des articulations et pour qui l’activité physique est contre-indiquée, cette technique représente donc le moyen inévitable de réduire la douleur, et d’améliorer la motricité au quotidien.

Les appareils d’électrostimulation TENS / EMS

Neurotrac propose une gamme complète d’appareils TENS destins au soulagement de la douleur. nous vous proposons de les découvrir ci-dessous :



Nous vous rappelons que le Neurotrac TENS est un appareil ayant reçu le code LPPR1183468. Il est de ce fait pris en charge par l’Assurance Maladie. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de consulter notre article : La prise en charge des appareils d’électrostimulation par l’Assurance maladie.