Electrostimulation périnéale : des petits gestes qui changent tout

L'électrostimulation périnéale en question

Beaucoup de femmes et d’hommes appréhendent l’électrothérapie périnéale, pensant que cette dernière peut être douloureuse, et provoque des sensations désagréables. A l’occasion de cet article, nous désirons parler de quelques petits gestes importants, qui vont changer vos séances d’électrostimulation périnéale.

Quelles sont les sensations ressenties pendant l’électrostimulation ?

Il est important de chasser de sa tête une idée reçue, voulant que l’électrostimulation périnéale est douloureuse, et provoque des brûlures des tissus vaginaux.

Tout d’abord, évoquons les sensations : contrairement à ce que beaucoup croient, l’électrostimulation périnéale ne provoque pas de contractions « violente » des muscles. C’est ainsi que durant toute la phase d’électrostimulation périnéale, vous ne ressentirez qu’un léger fourmillement, et tout au plus un léger picotement, qui n’est en rien désagréable. Vous pourrez ajuster ces sensations, pour les rendre supportables, en faisant varier l’intensité de l’appareil.

Il est à noter que seuls les programmes destinés à rendre les sensations au plancher pelvien provoquent des contractions et temps de repos de vos muscles périnéaux.

Comment se familiariser avec les sensations ?

Il est tout à fait normal, avant votre première séance d’électrothérapie, d’éprouver une certaine « angoisse » à utiliser l’appareil. Aussi nous vous proposons une petite astuce, qui non seulement vous permettra de bien prendre en main l’appareil, mais aussi de mieux comprendre les sensations que vous allez ressentir. Pour cela, glissez la sonde périnéale dans votre main préalablement humidifiée, ou dans le repli de votre avant bras. Allumez l’appareil et augmentez la tension : vous ressentirez alors les effets de la stimulation électrique.

A chaque appareil sa fonction

Même si les appareils d’électrostimulation proposent un grand nombre de programmes, il est important de rappeler qu’à chaque programme correspond un type de besoin. C’est ainsi que si l’électrostimulateur en votre possession ne comporte pas de programme de rééducation périnéale ou de lutte contre l’incontinence, il est fortement déconseillé de l’utiliser pour votre rééducation périnéale. Loin d’être motivé par un motif commercial, il est bon de rappeler que les programmes de rééducation périnéale émulent des impulsions aux amplitudes et intensités spécialement étudiées pour la rééducation. Utiliser un programme inapproprié dans des zones aussi sensibles que la région pelvienne peut entraîner des effets inverses à ceux désirés, voire endommager les tissus musculaires.

Le lubrifiant : l’allié d’une électrostimulation réussie

Loin d’être un « gadget », ou une dépense futile, l’acquisition d’un gel lubrifiant intime est incontournable. En effet, outre le fait de rendre le placement de la sonde plus facile, le gel va permettre une meilleure conduction de l’impulsion électrique, et de travailler avec une intensité plus appropriée. Nous vous invitons à opter pour un lubrifiant à base d’eau, qui facilite cette conductibilité.

Bonne électrothérapie.