IFC interférentiel

Les appareils d’électrostimulation à courant interférentiel  sont aussi connus  sont également connus sous leur nom anglais, « Interferential current » (« IFC »)  : ces « courants interférentiels » sont utilisés pour un traitement sur des zones plus profondes que le T.E.N.S qui agit en surface. On utilise une onde modulée avec une porteuse de 4000 hertz avec le même signal de base que le T.E.N.S. L’onde pénétre la peau en profondeur avec des doubles électrodes.

Au croisement de celles-ci, le signal génére la fréquence de base de type T.E.N.S. . Ils produisent moins de malaises que la T.E.N.S et évite les électrodes implantées chirugicalement ou les aiguilles.

Les faits montrent que les courants interférentiels ont des effets là où la T.EN.S n’a pas marché mais la technique est plus sophistiquée.