Sonde périnéale : les bons gestes pour des performances maximales

Sonde périnéale Neurotrac

Outre une gamme complète d’électrostimulateurs, destinés à répondre aux besoins de la rééducation périnéale, Neurotrac propose aussi une gamme complète de sondes périnéales. Sondes anales ou sondes vaginales, ces sondes anatomiques doivent être manipulées avec soin pour vous offrir un niveau de performance toujours constant. Nous vous proposons d’en savoir plus via cet article.

Sonde vaginale et sonde anale : l’hygiène avant tout

Les sondes sont des équipements personnels. Dès lors, elles sont conçues pour un usage multiple par un seul et même patient, et cela pour des raisons d’hygiène. Cependant, au delà de cette précaution de base, il est important de veiller à ce que l’hygiène de la sonde soit maximale.

Cette hygiène débute avant l’utilisation de la sonde. En effet, bien que stockées dans son sachet de protection zippable, il est important de nettoyer la sonde avec soin. Ce nettoyage peut s’effectuer tout simplement à l’aide d’eau savonneuse. On veillera, si on opte pour ce type de nettoyage à éliminer avec soin les éventuels résidus de savon, qui peuvent être particulièrement agressifs à l’encontre des muqueuses vaginales.

Nous vous conseillons à cette occasion de veiller à nettoyer avec soin toutes les parties en contact direct avec le corps, et notamment la partie butée des sondes anales. Cependant, nous vous déconseillons de mouiller les connecteurs, sous peine d’endommager la sonde de façon irrémédiable, mais aussi l’appareil d’électrostimulation.

Nous vous rappelons que certaines marques, comme Elanee, Kegel 8 ou encore Intimina, proposent des sprays de nettoyage pour accessoires intimes. A vaporiser directement sur la sonde, et à répartir à l’aide d’un tissu micro-fibres, ces solutions sont tout à fait compatibles avec nos sondes périnéales, et vous garantiront une hygiène parfaite, via une action antivirale, antimicrobienne, et antifongique.

Le nettoyage de la sonde devra donc être effectuée avant, mais aussi après utilisation.

Les gestes à éviter

Il est coutume de croire que seule la stérilisation permet d’obtenir un hygiène parfaite. Si ceci est vérifié pour certains dispositifs médicaux et chirurgicaux, les sondes vaginales Neurotrac, et les sondes anales Neurotrac ne sont pas conçues pour un tel traitement. Dès lors, la stérilisation de la sonde pourrait entraîner une détérioration définitive de son revêtement.

Il est de plus fortement déconseillé de nettoyer la sonde à l’aide d’un solvant ou d’une solution à base d’alcool. Cette dernière pourrait aussi endommager le revêtement de la sonde vaginale.

La durée de vie de la sonde périnéale

Bien qu’elle puisse avoir une durée de vie technique importante, il est recommandé, pour des raisons d’hygiène, de renouveler sa sonde d’électrostimulation périnéale tous les 6 mois.

Nous vous recommandons aussi, avant toute utilisation, de veiller à son état. Si vous veniez à constater la moindre rayure ou fissure, nous vous recommandons de ne pas l’utiliser, sous peine de vous blesser.