Electrostimulation : quelle différence entre le TENS et l’IFC ?

Soulagement de la douleur par électrostimulation

L’électrostimulation est souvent utilisée à l’issue d’un choc bénin ou une intervention chirurgicale laissant des traces. Le but est ici de soulager la douleur. L’électrothérapie demeure idéale pour les personnes ne supportant pas les traitements médicamenteux. Il existe deux types d’électrostimulation: le TENS et l’IFC.

Qu’est ce que le TENS ?

Le courant TENS demeure le plus utilisé aujourd’hui. (Neurostimulation électrique transcutanée) Il s’agit d’un courant de très faible intensité permettant de soulager la douleur. Elle peut être prescrite en cas de rééducation périnéale ou tout simplement en cas de blessures et de traumatisme. Ce courant a la particularité de pénétrer seulement au sein des couches superficielles des muscles. Le TENS peut avoir d’autres fonctions. Il peut en effet soulager une arthrose du genou. Il exerce par ailleurs une action anesthésique en dentisterie. Enfin, il peut soulager des douleurs diverses et variées, comme des douleurs lombaires chroniques.

Qu’est ce que l’IFC ?

Le courant IFC peut paraître plus complexe. (courant interférentiel) Ce dernier soulage également les douleurs en faisant appel à une onde modulée pouvant atteindre 4000 Hertz. Cela dit, le signal de base est similaire au TENS. La conséquence est que le courant atteignant les tissus est plus intense, et peut soulager des douleurs que le TENS ne calme pas. Les zones profondes des muscles sont plus facilement atteintes.

Les avantages du courant IFC

L’IFC possède l’avantage non négligeable d’utiliser plusieurs canaux afin de libérer le courant électrique. La fréquence est alors augmentée, permettant le courant interférentiel. (double courant) Ce dernier est donc envoyé bien au-delà de l’électrode. Les tissus sont mieux pénétrés qu’avec le TENS. Les résultats sont souvent encourageants, ce qui a comme conséquence l’utilisation de plus en plus régulière de ce mode d’électrostimulation.

Les avantages du courant TENS

Quant au TENS, ce dernier utilise des impulsions électriques plus discrètes et transmises à basse fréquence. Le plus souvent, les électrodes sont fixées au plus près de la région douloureuse ou à des emplacements stratégiques. L’utilisateur peut même ajuster les électrodes afin de réduire son éventuel inconfort.

Le TENS et l’IFC sont deux courants utilisés par l’électrostimulation dans le cadre d’un traitement contre la douleur. Le TENS paraît être une très bonne solution contre les douleurs localisés. L’IFC est plus complexe, mais le signal émis est plus puissant que le TENS. Ce courant là paraît donc mieux indiqué en ce qui concerne les douleurs plus profondes. En effet, ce dernier pénètre mieux les tissus pour atteindre les zones profondes des muscles.

Le TENS et l’IFC réunis grâce à Neurotrac

Il y a quelques semaines de cela, Neurotrac, marque de Verity Medical commercialisait le Neurotrac IFC Rehab. Ce nouvel appareil d’électrostimuation  est novateur, puisqu’il réunit en un appareil, la stimulation IFC, et la stimulation TENS. L’intérêt de l’appareil est alors décuplé : tandis que la stimulation TENS va soulager la douleur de surface (douleur dite superficielle), la stimulation IFC va quant à elle soulager la douleur profonde.